Interview Eric Goldberg, Gom Bâtiment Entretien

27 janvier 2016
« Nous intensifions aussi notre partenariat avec la Ville de Paris. »
eric goldberg, gom, batinment, entretien

Après plusieurs années difficiles, Gom Propreté revient dans le jeu et compte bien s'imposer comme un acteur majeur.

Comment se porte Gom Propreté aujourd'hui?
L'entreprise est en train de reconquérir un terrain perdu pendant plusieurs années en effet. Depuis un peu plus d'un an, avec l'arrivée d'un nouveau directeur général, une reconstruction de l'entreprise a été engagée. Ces efforts portent leurs fruits puisque nous avons fidélisé la plupart de nos grands comptes et des clients de poids comme EDF, Saint-Gobain ou Vélizy 2 ont choisi récemment de nous faire confiance.

Quelles sont aujourd'hui vos priorités ?
Nous sommes présents dans la santé, le tertiaire, les espaces verts et travaillons en collaboration avec de nombreux F'meurs. C'est un secteur un peu compliqué mais incontournable sur lequel nous réalisons des volumes importants. Nous intensifions aussi notre partenariat avec la Ville de Paris, et allons démarrer nos activités dans le centre Velizy 2 qui sera une véritable vitrine pour notre société.

Vous avez besoin de reconstruire cette image...
Oui, c'est important, même si nous avons conservé des clients prestigieux comme le château de Versailles, le Petit Palais ou encore le jardin du Luxembourg. Mais, au-delà de l'image, c'est une expertise et une organisation que nous sommes aujourd'hui en mesure d'offrir et un partenariat de proximité nécessaire à une fidélisation pérenne. La proximité avec nos clients et la qualité de l'encadrement sur le terrain sont des éléments différenciant. Nous l'observons au travers des prestations que nous réalisons pour nos clients multisites comme Marionnaud, Feu Vert ou Europcar, mais aussi au sein des grands réseaux bancaires, comme les 140 agences de la Société Générale dans plusieurs directions parisiennes.

Quels sont les leviers principaux pour conserver la confiance des donneurs d'ordres?
Nos clients, quel que soit leur secteur d'activité, veulent d'abord garder un contact permanent et suivi avec leur interlocuteur sur le terrain. L'inspecteur est la première personne à laquelle on s'adresse.La fidélisation passe par la réactivité de nos équipes mais aussi par leur niveau d'expertise. Nous avons décidé de nous appuyer sur une structure en interne, FCF (Facilicom conseil formation) pour délivrer des CQP et tous autres types de formation en fonction des besoins et du profil de nos salariés. C'est aussi un levier important pour fidéliser nos collaborateurs. Nos efforts portent enfin sur l'accompagnement de nos clients au travers de notre bureau d'étude et des commerciaux présents sur le terrain. Nous travaillons avec une société qui assure des prestations de télémarketing pour Gom, notamment à Lille et la région Rhône-Alpes. 

Publication de Bâtiment Entretien - Janvier/Février 2016

interview battiment